Entre deux

Un soir.
Une nuit.
Ou un entre deux.

Le papillon qui meurt.
Dans une prison d’abat-jour.
C’est un vilain mot abat-jour.

Le ciel déchiré par la foudre.
Et puis le monde qui tremble.
L’orage, cette peur d’un autre temps.

Un drôle de fracas intérieur.
Une sorte d’euphorie.
Ou peut-être un vertige.

La tempête.
Et puis le calme.
Comme si de rien.

Un soir.
Une nuit.
Ou un entre deux.

Auteur : Jehanne

D’abord pour expliquer les origines de mon prénom, puis pour endormir mon petit frère, plus tard pour séduire les garçons et enfin pour informer les lecteurs, j'ai toujours raconté des histoires. Curieuse de nature, je suis passionnée par l’art, les voyages et les anecdotes oubliées. Après mes études de communication à l’Ihecs, j'ai posé mes valises à Montréal et à Beyrouth. De retour à Bruxelles(mais souvent en vadrouille), j'écris aujourd’hui pour différents médias belges, français, libanais ou québécois!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s