Un massacre en direct à Alep

Depuis ce matin, je lis des horreurs, je tweet, je désespère. On assiste à un véritable massacre derrière nos cellulaires et ordinateurs. C’est un terrible sentiment d’impuissance et d’inhumanité qui nous envahit tandis qu’à Alep-Est les gens meurent les uns après les autres.

Selon l’observatoire syrien des droits de l’homme, le conflit a déjà fait 310 000 morts, dont 90 000 civils, depuis le début du conflit en 2011. Après des semaines de bombardements et de siège, les forces de Bachar Al-Assad sont en train d’écraser les derniers quartiers contrôlés par les rebelles à Alep-Est. Cette nuit, des milliers d’habitants ont connu l’horreur à l’état pur. Sur les réseaux sociaux, on a assisté (et on assiste toujours) à un véritable massacre en direct. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas, jamais une guerre n’a autant été relayée en temps réel. Comme le partageait ce matin le photographe franco-syrien Ammar Abd Rabbo « Alep : chronique d’une mort annoncée… celle de notre humanité… ».

L’article complet